Herbicyclage et feuillicyclage

Pratiquez ces techniques, qui fournissent un engrais naturel et gratuit à votre pelouse en plus de lui permettre de mieux conserver son hydratation.

Herbicyclage

Les rognures de gazon sont une matière organique très précieuse pour fertiliser votre pelouse. Au lieu de déposer les rognures de gazon dans le bac de compost, optez pour l’herbicyclage.

Herbicyclage ou l’art de laisser la nature faire son œuvre!

Pour faire de l’herbicyclage, il suffit de laisser directement au sol les rognures de gazon lors de sa tonte.

Les rognures de gazon se décomposent rapidement (2 à 3 jours). Comme le gazon contient 80 % d’eau, l’herbicyclage contribue aussi à conserver l’humidité du sol et protège votre pelouse de la sécheresse. La décomposition des rognures fortifiera votre pelouse en améliorant la santé de votre sol (diversification des micro-organismes).

Voici quelques trucs afin de faciliter l’herbicyclage :

  • Optez pour une lame déchiqueteuse. Sinon, vous pouvez passer deux fois au même endroit pour vous assurer que les rognures soient bien déchiquetées;
  • Maintenez votre lame bien affûtée afin d’éviter d’abîmer les brins de gazon;
  • Coupez à la bonne longueur votre pelouse : pour la première et la dernière tonte de la saison, optez pour une longueur de 5 cm (2 po), par la suite, coupez à une longueur d’environ 7,5 cm (3 po). Ceci favorise un enracinement plus vigoureux et plus profond, prévient l’envahissement des mauvaises herbes et favorise une meilleure retenue de l’humidité;
  • Ne coupez pas plus du tiers de la longueur des brins de gazon, sinon vous laisserez trop de rognure pour que la décomposition soit efficace;
  • Assurez-vous que les rognures soient réparties de manière uniforme sur votre pelouse;
  • Ne coupez pas l’herbe humide. Ceci provoque un engorgement de la tondeuse en plus d’être une source de corrosion pour la lame;
  • Ne coupez pas en période sèche. La pelouse entre en période de dormance et reverdira à la prochaine pluie.

 

 

 

 

 

 

 

Pour en apprendre d’avantage :

Recyc-Québec

Nature Action : L’herbicyclage, un avantage!

 

Le feuillicyclage

Cette pratique consiste à utiliser les feuilles à l’automne comme compost naturel plutôt que de les ramasser.

Comment pratiquer le feuillicyclage :

En déchiquetant les feuilles à l’aide de votre tondeuse et en les laissant sur place durant l’hiver. Au printemps, les feuilles se seront décomposées et transformées en engrais naturel pour votre pelouse et vos platebandes.

Une fois déchiquetées, les feuilles peuvent être :

  • laissées sur place où elles se décomposeront;
  • ajoutées au compost pour l’enrichir en carbone;
  • utilisées, seules ou en mélange, comme paillis de jardin;
  • mélangées au sol.

 

Pour faciliter le feuillicyclage, suivez ces quelques conseils :

  • Comme pour l’herbicyclage, utilisez une lame déchiqueteuse (une feuille entière prendra beaucoup trop de temps à se décomposer, ce qui diminuera l’efficacité du feuillicyclage);
  • Passez la tondeuse au fur et à mesure que les feuilles tombent;
  • Déchiquetez les feuilles lorsqu’elles sont sèches;
  • Assurez-vous que vos feuilles soient bien réparties sur votre terrain et vos platebandes et veillez à ne pas étouffer les brins de gazon (ces derniers doivent être visibles au travers des feuilles déchiquetées).

Les surplus peuvent être déposés dans votre bac brun.

Pourquoi pratiquer le feuillicyclage?

Le feuillicyclage est bénéfique pour l’environnement d’une multitude de manières :

  • En laissant les feuilles sur place, on diminue le transport lié à la collecte des résidus verts (diminution des gaz à effet de serre);
  • Les éléments nutritifs libérés par les feuilles en décomposition enrichissent votre pelouse de manière naturelle, comparativement aux engrais chimiques qui libèrent une concentration de nutriment trop grande. Ces engrais chimiques ne sont pas totalement assimilés par les plantes et se retrouveront dans nos cours d’eau et nos nappes phréatiques;
  • Finalement, la pratique du feuillicyclage vous fera gagner du temps : passer la tondeuse, même à plusieurs reprises durant l’automne est tout de même moins éreintant que de ratisser toutes vos feuilles.

Pour en apprendre davantage :

Le jardinier paresseux