Actualités environnementales

TROUSSES D’ÉCONOMIE D’EAU POTABLE

 

 

 

 

 

 

Cet outil permettra aux citoyens de réduire leur consommation d’eau dans la salle de bain (40 % moins d’eau utilisée), sans compromettre leur confort. Cela permet aussi d’économiser jusqu’à 100 $ d’électricité par année (basé sur un ménage de 4 personnes). Les produits sont homologués Watersense.

Chaque trousse comprend une pomme de douche (fixe ou téléphone), un aérateur de robinet de salle de bain et de cuisine, un tube de téflon, un sablier de douche et des instructions.

Pour obtenir votre trousse, présentez-vous à la réception de l’hôtel de ville.

 

Matières résiduelles, bilan des dernières années

La Municipalité de Rawdon réalise la collecte des matières organiques depuis 1998. Véritable pionnière dans le monde de la collecte municipale à trois voies, la collecte des matières putrescibles a permis de récolter, depuis 2002, l’équivalent de 15 174,74 tonnes de compost. En termes de comparaison, c’est le poids équivalent de près de 2 000 éléphants.

Le compost est acheminé vers le centre de tri de la RITDM (Régie intermunicipale de traitement des déchets de la Matawinie), opéré par l’entreprise Compo Recycle. Toutefois, les performances des citoyens tendent à stagner. En effet, le pourcentage de matières organiques collectées annuellement comparativement à la quantité totale de matières résiduelles est de seulement 21 %. Ce pourcentage devrait être bien supérieur puisqu’une poubelle type contient en moyenne 47 % de matières organiques. C’est donc dire qu’il y a encore 26 % des résidus verts ou alimentaires qui sont encore déposés dans les bacs à déchets et amenés aux sites d’enfouissement.

Quelques conseils pour améliorer votre participation à la collecte municipale du compost :

  • Optez pour un bac de cuisine de petit format avec un couvercle étanche;
  • Transvidez-le dans le bac brun ou votre composteur domestique le plus souvent possible, vous éviterez ainsi plusieurs petits désagréments dans la maison tels que des odeurs ou la présence de mouches;
  • Vous pouvez enrober vos restants de nourriture dans des papillotes de papiers journal;
  • Utilisez des sacs de papier ou des sacs compostables (doivent avoir une certification BNQ) pour faciliter l’utilisation et le transport de votre compost;
  • Allez-y graduellement au début. Commencez par vos pelures de légumes, vous finirez par en faire une habitude et vous pourrez ajouter de plus en plus de résidus alimentaires à votre routine;
  • Mettez votre bac brun au chemin même s’il n’est pas plein (pour éviter les mauvaises odeurs ou la prolifération des insectes);
  • Une fois bien intégrée à votre routine, la participation à la collecte des matières organiques est aussi simple que celle du recyclage. C’est simplement une question d’habitude;
  • Finalement, félicitez-vous! À chaque fois que vous mettez un aliment ou un résidu vert dans votre bac brun, c’est un déchet de moins qui sera enfoui. Vous faites ainsi un geste positif très concret pour l’environnement !

Bon compost!