Accueil » Magasiner pour des articles d’occasion en toute sécurité

Magasiner pour des articles d’occasion en toute sécurité

Un message de Santé Canada


La saison de la chasse aux articles d’occasion est ouverte! | Attention aux risques associés à l’achat de produits usagés

 

Le printemps s’est enfin installé, et vous avez peut-être envie de vous débarrasser des articles que vous n’utilisez plus, ou bien de partir à la chasse aux articles d’occasion.

Toutefois, il est important de connaître les risques associés à l’achat de produits usagés dans les ventes de garage, les marchés aux puces, les magasins d’articles usagés, les sites de vente en ligne ou, simplement, à l’emprunt d’articles à un parent ou un ami.

 

La sécurité d’abord et avant tout!

Au Canada, il incombe au vendeur de s’assurer que les produits qu’il vend sont sûrs, qu’ils répondent aux exigences réglementaires et qu’ils n’ont fait l’objet d’aucun rappel. Toutefois, un acheteur averti prendra en compte les conseils suivants :

  • N’achetez pas un produit qui est interdit ou endommagé; par exemple, si le produit est craqué ou si des pièces sont brisées, desserrées ou manquantes.
  • Vérifiez l’étiquette des produits. Le nom du fabricant, le numéro de modèle et la date de fabrication doivent apparaître sur l’étiquette de certains produits, notamment les lits pour enfants et les sièges d’auto.
  • Posez des questions. Demandez au vendeur l’historique du produit; par exemple : quel âge a le produit? a-t-il beaucoup servi? a-t-il été réparé?

 

Certains produits sont interdits au Canada en vertu de la Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation (LCSPC) car ils peuvent présenter un danger déraisonnable pour la santé ou la sécurité humaine de par leur utilisation normale ou prévisible.

  • Il est illégal de vendre ou de donner : les marchettes pour bébés ; les dispositifs d’appui des biberons ; les graines de jequirity ou tous produits fabriqués avec celles-ci; les fléchettes de pelouse à bout allongé et les biberons en polycarbonate contenant du bisphénol A (BPA).

 

D’autres produits doivent absolument satisfaire aux exigences réglementaires de la LCSPC ou de la Loi sur les aliments et drogues.

  • Dans cette catégorie on trouve les barrières de sécurité et les parcs pour enfants; les lits pour enfants, les berceaux et les moïses; les poussettes et les landaus; les bijoux pour enfants; les jouets et notamment les jouets contenant des aimants ou des piles boutons; les pyjamas pour enfants; les sièges d’auto pour enfants; les casques et les protecteurs faciaux de hockey sur glace; les cosmétiques; les couvre-fenêtres à cordon et les détecteurs de fumée ou de monoxyde de carbone.

 

Enfin, quelques produits doivent absolument respecter les exigences réglementaires de la Loi sur les dispositifs émettant des radiations.

  • Les lecteurs portatifs de musique et les fours à micro-ondes font notamment partie de cette catégorie.

 

Soyez au fait des rappels!

Avant d’acheter un produit usagé, vérifiez auprès du fabricant et de Santé Canada si le produit a fait l’objet d’un rappel. Pour ce faire, consultez l’adresse suivante : www.santecanada.gc.ca/rappels-spc. Si vous achetez un produit et que vous vous rendez compte plus tard qu’il a été rappelé et que le problème n’a pas été corrigé, détruisez-le et jetez-le, pour que personne d’autre ne l’utilise.

 

N’oubliez pas : faites passer la sécurité avant les économies dans les marchés aux puces, les magasins d’articles d’occasion, les petites annonces en ligne et les ventes-débarras.

 

Pour plus d’information sur la sécurité des produits de consommation, cliquez ici.