Accueil » Un cas d’influenza aviaire hautement pathogène H5N1 a été détecté chez un oiseau sauvage sur le territoire

Un cas d’influenza aviaire hautement pathogène H5N1 a été détecté chez un oiseau sauvage sur le territoire

Un message du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ)


Votre vigilance et votre collaboration sont souhaitables afin d’optimiser la surveillance pour détecter rapidement d’autres cas potentiels chez des oiseaux sauvages, qui pourraient entraîner des conséquences pour la santé de la volaille ou la santé humaine. Toutefois, l’influenza aviaire se transmet rarement aux humains.

Pour ce faire, signalez la présence d’oiseaux morts ou moribonds sur le territoire de votre municipalité en composant le 1 877 3466763 pour joindre la ligne téléphonique dédiée à la faune du ministère de la Faune, des Forêts et des Parcs (MFFP). Ne manipulez pas l’oiseau en attendant les directives. Vous obtiendrez par téléphone les instructions pour la collecte sécuritaire de l’oiseau, qui devra être amené dans un lieu où il pourra être collecté par un agent de la faune du gouvernement. Ne pas approcher ou toucher les oiseaux sauvages.

 

Avis aux citoyens propriétaires de volailles
En tant que propriétaire d’une basse-cour ou d’un petit élevage d’oiseaux, vous devez savoir que le risque pour vos oiseaux de contracter le virus de l’influenza aviaire est actuellement élevé.

Éviter tout contact entre vos oiseaux d’élevage et les oiseaux sauvages. Les exigences prévues selon le Règlement sur les conditions de salubrité des lieux de garde d’oiseaux captifs doivent être respectées en tout temps.

Les mesures de prévention et de biosécurité doivent être appliquées rigoureusement
Prenez connaissance de l’Avis de vigilance, partagez-le et affichez-le au poulailler. Affichez également cette fiche aide-mémoire, comme rappel des règles de base pour protéger votre élevage contre la grippe aviaire.

Éviter tout lien entre les élevages de basse-cour mais aussi entre les élevages de basse-cour et les élevages commerciaux (visite, partage de personnel et d’équipement, achat d’oiseaux ou échange, etc.).

N’attendez pas avant de déclarer des signes de maladie à votre vétérinaire
La prévention et la détection rapide de la grippe aviaire sont essentielles pour éviter sa propagation.

En cas de mortalités inhabituelles ou de signes de la maladie, consultez un médecin vétérinaire. Si vous ne parvenez pas à trouver de médecin vétérinaire, composez le 450 768-6763 pour joindre la ligne téléphonique de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) pour signaler des oiseaux malades ou le 1 844 ANIMAUX pour rejoindre la Centrale de signalement du MAPAQ.

Pour plus d’information, consultez le Grippe aviaire | Gouvernement du Québec (quebec.ca)