Déchets

Après avoir appliqué le principe des 3RV-E, on se retrouve avec les déchets ultimes, ceux qui ne peuvent pas être réemployés, ni recyclés, ni valorisés (compostés). Ces déchets seront enfouis et ils devraient représenter environ 10 % des matières générées à la maison.

Pour vous départir de vos résidus ultimes, déposez-les dans un bac vert ou noir qui sera ramassé de porte en porte.

 

BOÎTES À DÉCHETS

Conformément à la règlementation municipale applicable, les boîtes à déchets ne sont pas autorisées en bordure de rue pour l’ensemble du territoire. De plus, afin de se conformer aux normes de santé et sécurité au travail applicables aux éboueurs, les sacs à l’intérieur de ces boîtes ne seront plus ramassés. Nous vous recommandons fortement de vous procurer un bac à déchet.

 

 

Jour des collectes

Consulter le calendrier 2020 et la carte interactive de collectes des matières résiduelles, afin de connaître la journée de ramassage de votre secteur.

 

COVID-19 : Les collectes des déchets sont maintenues selon l’horaire habituel.

 

Matières acceptées dans le bac à déchets bac_vert

Les objets ou emballages suivants doivent être déposés dans le bac à déchet :

  • ampoules incandescentes, halogènes et DEL
  • assiettes et plats en pyrex (réemplois si encore en bon état)
  • autocollants
  • cartables
  • casseroles et chaudrons (réemplois si encore en bon état)
  • céramiques
  • CD et DVD
  • chaises et tables de patio (réemplois si encore en bon état)
  • charpie de sécheuse
  • ceintures (réemplois si encore en bon état)
  • corde à linge
  • couches
  • contenants en styromousse
  • contenants en plastique qui portent le numéro 6
  • crayons, stylos
  • emballages de barres tendres
  • enveloppes matelassées
  • jouets de plastique (réemplois si encore en bon état)
  • lingettes
  • lumières et décorations de Noël
  • miroir
  • objets en terre cuite
  • outils de jardinage ou autres (réemplois si encore en bon état)
  • papiers d’emballage cadeau métallisés
  • papiers cirés
  • papiers peints (tapisserie)
  • pellicules extensibles
  • petits pots de yogourt (en portion individuelle)
  • photos
  • porcelaine (réemplois si encore en bon état)
  • rasoirs
  • sacs à main (réemplois si encore en bon état)
  • sacs de céréales, de craquelins, de croustilles
  • serviettes sanitaires, tampons
  • souliers (réemplois si encore en bon état)
  • tapis
  • tubes de dentifrice
  • tuyaux d’arrosage, d’aspirateur
  • toile de piscine
  • vaisselle (réemplois si encore en bon état)
  • verres à boire, verres en cristal (réemplois si encore en bon état)
  • vêtements (réemplois si encore en bon état)
  • vitre

La meilleure façon de réduire significativement ses déchets
consiste à mettre vos résidus de table et de jardin dans le bac brun

 

Pourquoi diminuer mes déchets?

  • Le prix à la tonne enfouie devrait augmenter au fur et à mesure que les sites d’enfouissement seront pleins et que les matières devront être exportées à l’extérieur de la région.
  • En détournant les matières organiques des sites d’enfouissement, il serait possible d’allonger leur durée de vie.
  • Le gouvernement a fixé des redevances sur l’élimination des matières résiduelles (23,07 $ la tonne en 2019). Diminuer l’enfouissement permet d’augmenter notre performance et de recevoir du gouvernement des sommes d’argent pour financer des actions en gestion des matières résiduelles.
  • Éviter l’enfouissement permet de diminuer le gaspillage des matières (ex. plastique, métal, papier, bois, organiques, etc.) qui peuvent alors être réemployées, recyclées ou valorisées.
  • La récupération et le réemploi génèrent plus d’emplois que l’enfouissement pour la même quantité de tonnes gérées.
  • Le compostage permet de diminuer les gaz à effet de serre, car les matières organiques enfouies produisent plus de GES comparés au procédé de compostage.